Travaux

Connaître les différents types de plaques de plâtre

plaques de plâtre

Que ce soit lors d’une construction ou pendant les travaux de rénovation, les plaques de plâtre sont des matériaux très utilisés. Elles trouvent leur application dans la construction des cloisons et des faux plafonds. Leurs caractéristiques en font des accessoires de choix pour l’isolation phonique et pour la régulation de l’hygrométrie. Toutefois, il en existe de différents types pour des utilisations variées. Découvrez ici les divers types de plaques de plâtre.

Plaques de plâtre : les modèles hydrofuges

Les plaques de plâtre se déclinent en divers modèles, ce qui permet d’avoir des applications variées. Si vous devez en utiliser dans des salles humides comme les cuisines et surtout les douches, les modèles hydrofuges seront un excellent choix.

A lire également : Pourquoi choisir une peinture à la chaux ?

En effet, les couleurs sont utilisées pour classifier ou indiquer les types de plaques de plâtre. Un modèle hydrofuge sera généralement vert pour indiquer sa capacité hydrofuge. Pour la conception de ce type de plaque, un cœur hydrofugé est utilisé pour être ensuite recouvert de voile de verre renforcé sur les deux faces.

Les plaques ignifugées

Si une plaque de plâtre hydrofuge est peinte en vert, un modèle ignifugé est coloré en rose. Ces types de plaques de plâtre sont utilisés pour mettre en place des murs périphériques, des cloisons, et même des plafonds.

A lire aussi : Comment reprogrammer une télécommande Velux ?

Pour présenter cette forte résistance au feu, les plaques de plâtre ignifugées sont composées de micas expansés (vermiculites) et de fibres de verre. Elles sont donc généralement utilisées dans les résidences comportant des cheminées ainsi que les établissements recevant du public (ERP).

Ces types de plaques peuvent également être employés pour couvrir les murs de votre cuisine afin de les protéger contre les fortes températures émises par les cuisinières.

Les modèles standards

plaques de plâtre

Sur le marché, les plaques de plâtre standards sont les modèles les plus rencontrés. Encore appelées BA 13, celles-ci sont utilisées pour séparer les pièces sèches comme les chambres à coucher et les salons.

Ces modèles de plaques sont facilement reconnaissables à leurs mensurations. Avec des dimensions de 125 par 250 cm, elles ont une épaisseur allant de 12,5 à 13 cm. Leurs bords amincis facilitent l’application des enduits. Dans le code des couleurs, les plaques standards sont peintes en gris.

Les plaques de plâtre phoniques

À l’intérieur de votre domicile, il est important de jouir d’un confort phonique. Si vous ne souhaitez pas investir toute une fortune dans les isolants phoniques, vous pouvez opter pour des plaques phoniques. Elles sont conçues pour réduire grandement les nuisances sonores. Les meilleurs modèles peuvent réduire jusqu’à 50 % les bruits ambiants.

Même si vous arrivez à réduire les nuisances phoniques de moitié, ce n’est pas généralement suffisant. Pour cela, vous gagnerez à inclure entre les plaques, des isolants en laine par exemple. Votre professionnel saura également vous recommander le bon matériau pour les meilleures performances.

Les plaques améliorant la qualité de l’air

Les plaques de plâtre ne sont pas seulement réputées pour être résistantes à divers éléments. Elles peuvent également être utilisées pour améliorer la qualité de l’air dans votre intérieur. En cas de présence de composés organiques volatils, ces plaques peuvent en réduire la teneur de 80 %. Ce sont donc des accessoires utiles pour respirer de l’air sain.

Les modèles à haute dureté

Les plaques de plâtre à grande dureté sont employées pour améliorer le confort auditif. Elles sont aussi appréciées pour leur grande capacité de résistance aux chocs ou aux impacts. Ces plaques de plâtre, facilement reconnaissables à leur couleur jaune, peuvent donc être utilisées dans les hôpitaux, les établissements scolaires, les salles de jeux et de sport.

Les plaques de plâtre renforcées pour les zones à fort trafic

Les plaques de plâtre renforcées, appelées aussi plaques de plâtre armé, sont des produits sur lesquels une trame en fibre de verre est collée à l’aide d’une colle spécifique. Cette trame permet aux plaques de résister aux chocs et au feu tout en gardant leur forme intacte. Les plaques renforcées sont particulièrement appropriées pour les zones à fort trafic comme les couloirs ou encore dans les cages d’escalier.

On peut trouver ces panneaux prêts-à-l’emploi avec un parement cartonné ou bien brut, ce qui laisse la possibilité de personnaliser son revêtement mural selon ses envies. Comme tous types de plaques de plâtre, leur pose nécessite un certain savoir-faire mais il est possible aujourd’hui de trouver des tutoriels vidéos pour apprendre à installer soi-même ses cloisons et murs intérieurs.

Leur utilisation est très courante dans le secteur professionnel, notamment pour la création ou l’aménagement d’un bureau open space par exemple. Effectivement, elles permettent une meilleure insonorisation entre deux bureaux tout en offrant une facilité d’aménagement grâce à leurs dimensions adaptées aux besoins du marché.

Choisir le bon type de plaque dépendra essentiellement des caractéristiques recherchées : résistance accrue aux chocs et hautes performances acoustiques ? Plaques haute-dureté. Besoin d’une solution adaptée face au passage fréquent ? Plaques renforcées !

Les plaques de plâtre pour les plafonds suspendus

Les plaques de plâtre pour les plafonds suspendus sont des produits spécialement conçus pour la réalisation de faux-plafonds. Elles présentent une grande résistance, tout en étant légères et faciles à manipuler. Il existe deux types de plaques utilisées dans ce contexte : les plaques standard et les plaques hydrofuges.

Les plaques standards, comme leur nom l’indique, conviennent parfaitement aux projets qui n’exigent pas une forte résistance à l’eau ou à l’humidité. Celles-ci sont généralement composées d’un noyau en plâtre naturel recouvert d’une feuille de carton blanc ou gris clair sur ses deux faces.

Quant aux plaques hydrofuges, elles sont idéales pour les espaces humides tels que la salle de bains ou encore la cuisine. Comme leur nom le laisse entendre, ces cloisons ont été traitées pour être insensibles à l’eau et ne craignent ni moisissure ni champignons.

Le choix entre ces deux options dépendra essentiellement du lieu où sera installé le faux-plafond ainsi que du budget alloué au projet. Les constructeurs professionnels recommandent cependant souvent d’utiliser des plaques hydrofuges compte tenu des risques d’infiltrations liés notamment aux canalisations situées dans le faux-plafond.

Il est préconisé de faire appel à un professionnel qualifié pour installer son faux-plafond avec efficacité et sécurité afin d’éviter tout risque de chute. Des normes strictes sont effectivement à respecter pour assurer la sécurité des habitants et permettre un aménagement réussi.