Jardin

Les inconvénients de laisser les bulbes de tulipe en terre

La forme et la beauté des fleurs de tulipe sont hautement influencées par les bulbes mis en terre. En réalité, les fleurs sont d’autant plus belles que les bulbes sont de qualité. Il est alors souhaitable d’attendre un moment après la floraison avant de penser à les déterrer. Cependant, savez-vous qu’il y a des inconvénients à trop laisser les bulbes de tulipe en terre ? Assurément oui ! Découvrez plus de détails à ce propos.

Risque d’invasion des animaux rongeurs

De la même manière que n’importe quelle plantation, il y a toujours un moment pour faire le ménage. Surtout lorsqu’il s’agit d’un jardin, ce n’est pas une meilleure option de laisser les bulbes ayant déjà atteint leur maturité. L’une des conséquences de cette action réside dans le fait d’attirer certaines espèces rongeuses.

A lire également : Réalisez le jardin de vos rêves grâce à un magazine en ligne de déco et jardin !

En effet, ces derniers sont constamment en recherche non seulement d’hébergement mais aussi de quoi survivre. Ainsi, ne pas déterrer ces bulbes leur constitue en quelque sorte une ouverture de porte d’entrée. Leur présence ne fera alors causer de nombreux dégâts au sein de votre plantation ou de votre jardin.

D’abord, ils se chargeront de détruire complètement la qualité de votre tulipe. Étant donné que les bulbes constituent l’essence d’un bon développement de cette plante, leur destruction favorise un résultat opposé. D’un autre côté, ces rongeurs ne feront que nuire à l’aspect général que présentait l’ensemble du jardin.

A voir aussi : Comment doser le désherbant ?

Adieu à l’obtention de nouvelles tulipes à l’automne

Comme cela a été mentionné plus haut, les bulbes constituent l’essence de toute tulipe. Généralement, il est recommandé de les retirer quelque temps après que la plante ait donné sa floraison. Ceci permet, en effet, de garantir la perpétuité de votre jardin. Aussi, vous disposez de quoi avoir de nouvelles tulipes à la prochaine saison, vu que les premières seraient déjà fanées.

Or, si les bulbes en terre ne sont pas retirés, il est fort probable qu’ils seront soit consumés par la sécheresse, soit ravagés par les moisissures et rongeurs. Dans les deux cas, il paraît évident de dire adieu à l’obtention de nouvelles fleurs au printemps. Cela vous empêcherait donc de les vendre et d’en tirer profit, si éventuellement vous avez pour habitude de le faire. D’un autre point de vue, il n’y a plus de possibilités d’accès aux fleurs de tulipes.

Apparition de certaines anomalies

Laisser les bulbes de tulipe en terre peut avoir également des répercussions importantes sur la santé de la plante elle-même. En effet, cette situation pourrait causer certaines anomalies telles que la fusariose, le botrytis et bien d’autres. Par exemple, le fusarium est une maladie fongique entraînée par le fusarium. Ce dernier est un champignon provoquant des lésions à la base des tiges, et des moisissures des épis.

Le botrytis, quant à lui, est aussi un champignon ayant les mêmes effets que le précédent sauf qu’ici, les fruits sont les cibles. Il faut retenir que l’un ou l’autre de ces deux cas n’offre aucunement pas d’avantage pour la plante. Par ailleurs, il faut ajouter comme inconvénient la nécessité de distinguer les plus gros bulbes des plus petits qui ne donnent plus de fleurs une fois à une certaine taille.

Ce qu’il faut faire pour y remédier

Il est vrai que ces inconvénients ne sont pas à souhaiter et pour cela, il est possible de les éviter. La seule solution crédible est de savoir quand retirer les bulbes et de le faire réellement. De façon générale, il est recommandé de les laisser jusqu’à leur stade de maturité c’est-à-dire une période de 6 semaines après la floraison.

Passé ce délai, vous êtes à même de les déterrer et surtout d’adopter ensuite de bonnes stratégies de conservation. Pour y arriver, trouvez un emplacement sec et plus ou moins aéré dans lequel seront entreposés les bulbes déterrés. Il faudra notamment veiller à la température du milieu, ce qui devrait être compris entre 20 et 23ºC. Enfin, vous pouvez avoir recours aux fongicides afin d’assurer au mieux la conservation.

Détérioration de la qualité des bulbes

Pensez à bien souligner que laisser les bulbes en terre peut aussi entraîner une détérioration de leur qualité. Les tulipes sont des plantes annuelles qui ont besoin d’être renouvelées régulièrement. Si vous laissez vos bulbes dans le sol pendant plusieurs années consécutives, ils risquent de perdre leur vigueur et leurs propriétés nutritives.

Si vous voulez profiter pleinement de votre jardin et avoir des tulipes avec des couleurs éblouissantes année après année, pensez à bien utiliser des fongicides afin d’éliminer toute trace résiduelle d’insecte ou de pathologie pouvant nuire à la bonne santé du bulbe. Vous pouvez aussi adopter un traitement préventif avant même la plantation en utilisant des produits naturels tels que le soufre ou encore l’oignon qui ont prouvé leur efficacité face aux maladies cryptogamiques.

Respectez le cycle biologique naturel des tulipes pour garantir une floraison magnifique tout en prenant soin d’eux comme il se doit grâce à quelques astuces simples mais pratiques telles que celles citées ci-dessus.

Risque de propagation de maladies

Vous devez prendre en compte le risque de propagation de maladies lorsque l’on laisse les bulbes de tulipes en terre. Les maladies cryptogamiques telles que la pourriture grise, la fusariose et la tache bactérienne peuvent se développer sur les bulbes et contaminer le sol environnant. En conséquence, ces pathologies peuvent affecter d’autres plantations à proximité ou même dans tout votre jardin.

Si vous remarquez des signes d’alerte comme un feuillage jaunissant ou flétrissant, une croissance ralentie et des fleurs fanées, il est probable que vos tulipes soient infectées par l’une de ces maladies. Il sera donc nécessaire d’agir rapidement pour préserver leur santé ainsi que celle du reste du jardin.

La meilleure solution consiste à déterrer tous les bulbes atteints avec précaution puis à désinfecter le sol avant toute réutilisation. Évitez aussi de replanter des bulbes provenant d’un jardin où une infection a été constatée pour éviter toute propagation éventuelle.

Garder ses bulbes en terre peut présenter certains inconvénients, notamment le risque accru de contamination par les maladies cryptogamiques qui nécessitent alors une intervention rapide et efficace afin d’éviter leur dissémination dans tout votre jardin.