Jardin

Comment doser le désherbant ?

Pour l’entretien de vos jardins, vous avez besoin de vous débarrasser des mauvaises herbes. À l’aide d’un désherbant, vous pouvez en arriver à bout. Pour une action efficace, le produit doit être préparé dans les meilleures proportions. Comment doser le désherbant ? Explications.

Désherbant à base de vinaigre blanc

Le vinaigre blanc est un excellent désherbant. Son acidité permet de se débarrasser facilement des plantes encombrantes. Vous ne pouvez pas vous servir de ce produit de cuisine tout seul. Un mélange doit être effectué avec d’autres ingrédients dans des proportions bien pensées. En plus du vinaigre, vous avez besoin d’eau et de sel également.

A lire également : Qu'est-ce qu'une variété de tomates précoces ?

Vous pouvez préparer la quantité de désherbant que vous voulez, mais il faudra que l’eau fasse 2,5 fois le vinaigre. Par rapport au sel, l’eau doit représenter 5 fois sa quantité. Une illustration s’impose en raison de la diversité d’unité de mesure.

Pour 1 litre de vinaigre blanc, vous devez ajouter 2,5 litres d’eau puis 500 grammes de sel. Procédez au mélange de l’ensemble dans un vaporisateur. Votre désherbant est prêt à être exploité ! Vous devez pulvériser vos mauvaises herbes avec cette solution plusieurs fois dans la semaine. Laissez agir pour constater l’efficacité.

A découvrir également : Comprendre comment la fouine tue les poules

Désherbant avec le bicarbonate de soude

Le vinaigre blanc peut vous sembler cher pour être si exploité. Il existe une autre possibilité de désherbant naturel avec un dosage tout autre. Il est aussi fait à base de vinaigre blanc en quantité plus faible. Vous y trouverez aussi du bicarbonate de soude ; c’est un autre désherbant très efficace. Pour finir, l’eau sert de diluant pour l’ensemble. À ce titre, vous aurez besoin de 5 litres de ce liquide, source de vie.

Cette quantité d’eau recevra 1 kg de bicarbonate de soude. Le dernier ingrédient qui n’est rien d’autre que le vinaigre blanc y sera ajouté à proportion de 200 ml. Faites mélanger l’ensemble dans un pulvérisateur. Appliquez ensuite sur vos mauvaises herbes.

Vous devez être attentionné, car ce désherbant est total et détruit tout sur son passage. Observez quelques jours après pulvérisation, puis arrachez à la main les plantes fanées. Le mélange n’est pas nocif.

Cas du désherbant industriel

Si vous utilisez un désherbant chimique ou synthétique, il est conseillé de suivre les instructions du fabricant afin d’obtenir le meilleur résultat. Le dosage se limite souvent à une quantité de concentré à diluer avec de l’eau. Ne cherchez surtout pas à augmenter le dosage dans la quête d’un résultat plus efficace.

Assurez-vous également de prendre en compte le type de mauvaises herbes à éliminer. Elles ne demandent pas toutes le même dosage en raison de la diversité de leur ténacité. Le dosage dépend également de la surface à traiter ; faites donc le mélange en fonction de la superficie à pulvériser.

Désherbant naturel à base d’huile essentielle d’orange

Si vous êtes soucieux de l’environnement et que vous souhaitez éviter les produits chimiques, il existe des alternatives naturelles pour désherber votre jardin. L’huile essentielle d’orange est une option intéressante. Voici comment doser le désherbant à l’huile essentielle d’orange.

Pour préparer cette solution, mélangez un litre d’eau avec 30 millilitres (ou deux cuillères à soupe) d’huile essentielle d’orange. Ce dosage est suffisamment puissant pour éliminer la plupart des mauvaises herbes sans nuire aux autres plantations dans votre jardin. Vous devez bien mélanger le produit avant utilisation afin que les composants soient uniformément répartis.

Notez qu’il s’agit tout de même d’un herbicide et qu’il peut tuer toutes les plantules sur son passage si elles sont en contact direct avec la solution. Soyez donc vigilant lors de l’utilisation du produit et faites attention aux projections sur vos autres cultures. Pour garantir une efficacité maximale, utilisez ce désherbant naturel par temps chaud et sec lorsque les feuilles des mauvaises herbes sont bien développées car cela favorise leur absorption.

Quel que soit votre choix entre un désherbant industriel ou naturel, n’oubliez pas de respecter scrupuleusement les instructions afin de protéger la santé humaine ainsi que celle des animaux domestiques qui peuvent fréquenter votre jardin.

Les précautions à prendre lors de l’utilisation de désherbants

Que vous utilisiez un désherbant industriel ou naturel, vous devez prendre des précautions pour protéger votre santé et celle de l’environnement. Voici quelques conseils à suivre lorsque vous utilisez du désherbant.

Portez des vêtements protecteurs tels que des gants, un masque respiratoire et des lunettes de protection pour éviter tout contact direct avec le produit. Si possible, utilisez une combinaison jetable qui couvre tout votre corps.

Assurez-vous de pulvériser le désherbant aux heures les plus fraîches de la journée • tôt le matin ou tard dans la soirée • car c’est à ce moment-là que les plantules sont moins actives et donc moins susceptibles d’être endommagées par la solution herbicide.

Vous ne devez pas utiliser trop de produit dans une zone donnée. Évitez les pulvérisations excessives en respectant toujours les doses recommandées sur l’étiquette afin d’éviter toute contamination inutile du sol ou des eaux souterraines environnantes.

Veillez à ne pas marcher sur les zones traitées pendant au moins 24 heures après application du produit afin d’éviter toute exposition cutanée ou inhalation accidentelle.

Si vous suivez ces précautions simples mais importantes lorsqu’il s’agit d’utiliser un désherbage chimique industrialisé ou naturel, vous pouvez minimiser considérablement vos risques d’exposition toxique ainsi que ceux liés aux dommages causés à votre environnement.