Actu

Comment fabriquer un déodorant fait-maison ?

Le fait-maison fait de plus en plus d’adepte. Entre les personnes se tournant vers le zéro déchet et celles qui souhaitent avoir des produits moins coûteux et de meilleure qualité, les idées d’alternatives sont nombreuses. Parmi les cosmétiques de notre quotidien, le déodorant est un produit que l’on peut fabriquer facilement. Voici tous nos conseils sur les composants intéressants à utiliser pour un déodorant maison et deux recettes.

La différence entre un anti-transpirant et un déodorant

Si vous souhaitez vous lancer dans la fabrication d’un déodorant, il est important de comprendre ce qui le différencie de l’anti-transpirant. Beaucoup de personnes confondent en effet les deux produits qui ne fonctionnent pas de la même manière.

A lire également : Trouvez facilement vos émissions préférées sur 6play

Il est normal tout d’abord de transpirer, c’est un phénomène qui permet de réguler la température du corps. Contrairement à l’idée reçue, la transpiration est inodore. L’odeur est produite en fait par les bactéries présentent dans les zones transpirantes où il fait chaud et humide. Il est possible cependant de trouver dans votre supermarché des produits vantant une protection pour 24h, et même parfois 48h. Ce sont des anti-transpirants qui sont composés de sels d’aluminium. La particularité de ce composant est qu’il resserre les pores de la peau, empêchant la transpiration de s’évacuer.

La question est donc de savoir s’il convient vraiment d’utiliser un anti-transparent car ses effets peuvent être mauvais pour la santé. Les industriels évitent pour certains d’utiliser le sel d’aluminium dans les déodorants. Au lieu de bloquer la transpiration, l’odeur est alors simplement masquée et les composants agissent plutôt sur les bactéries. Toutefois, nous ne savons pas par quoi le sel a été remplacé et il y a toujours d’autres composants qui posent questions.

A découvrir également : Avantages de faire appel à un couvreur professionnel pour la rénovation de votre toiture

Les recettes que nous vous partageons sont donc bien des déodorants et non des anti-transpirants.

Les ingrédients utiles pour un faire un déodorant maison

On peut imaginer que la recette pour un déodorant est complexe et donc difficile à suivre. Détrompez-vous, un déodorant contient des ingrédients accessibles et simples à manipuler. En réalité, il suffit de faire un tour dans la salle de bain ou dans la cuisine pour trouver tout ce qu’il faut ! Le bicarbonate ou le gel d’aloe vera sont par exemples des produits que vous possédez peut-être déjà.

Si ce n’est pas le cas, vous les trouverez aisément en supermarché ou dans une boutique de produits biologiques. Pour le bicarbonate, préférez le bicarbonate de soude alimentaire. Ses grains sont plus fins et plus adaptés. Concernant les produits qui vont servir de liant comme l’huile de coco ou le gel d’aloe vera, on en trouve en parapharmacie et dans les magasins bio. Veillez à choisir des produits de qualité avec notamment une huile vierge de première pression à froid. Les huiles raffinées perdent en effet leurs propriétés, ce qui enlèvent une bonne part de l’intérêt à faire son déodorant soi-même.

Il existe également de nombreux sites de Slow cosmétique proposant toutes les huiles, les hydrolats et les conservateurs naturels nécessaires.

Recette de déodorant maison solide

Cette recette est simple à réaliser, voici ce qu’il vous faut pour une quantité de 150 ml :

  • 100g d’huile de coco (biologique et première pression à froid)
  • 80g de bicarbonate de soude
  • 55g de maïzena
  • 15 gouttes d’huile essentielle de palmarosa
  • 1 pot refermable (un bocal en verre suffit ou récupérez un ancien contenant)

Nettoyez d’abord votre zone de travail et prenez soin de stériliser vos contenants et ustensiles. Au bain-marie, faites fondre l’huile de coco doucement. Ensuite, ajoutez la maïzena et le bicarbonate. Il faut mélanger jusqu’à ce qu’une pâte homogène se forme. Ensuite, vous pouvez ajouter hors du feu les gouttes d’huiles essentielles. La préparation est terminée, versez-la dans le contenant, fermez le pot et posez-le dans le frigo. Si vous remarquez que le bicarbonate se dépose au fond, n’hésitez pas à mélanger. La préparation va se durcir et s’utiliser plus facilement. Notez cependant que si vous éprouvez des difficultés à étaler la pâte, il suffit de la chauffer un peu avec les doigts. L’huile de coco fond à partir de 25°C.

L’intérêt du Palmarosa ici est sa propriété anti-bactérienne. D’autres huiles ont cette propriété également mais elles n’ont pas forcément l’odeur agréable du Palmarosa (notamment le Tea Tree). Le bicarbonate quant à lui agit sur les odeurs en neutralisant les bactéries.

Recette de déodorant maison liquide

La première recette possède l’inconvénient de faire des auréoles à cause de l’huile de coco. Cette deuxième recette est une alternative pour celles et ceux qui souhaitent tester une recette sans coco. Pour 25 ml, il vous faut :

  • 1 flacon roll-on
  • 6 gouttes d’huile essentielle de palmarosa
  • 6 gouttes d’huile essentielle de geranium rosat
  • 1 bonne pincée de bicarbonate
  • 1 càs et demi de gel d’aloe verra
  • 1 càc d’hydrolat de verveine citronnée
  • 1 càc d’huile de noyau d’abricot
  • En option : 6 gouttes de cosgard

Là aussi, nettoyez vos ustensiles et le contenant. Il suffit ensuite de verser tous les ingrédients un par un dans le flacon, puis de le secouer vivement une fois qu’il est bien fermé.

 

Les avantages écologiques et économiques de fabriquer son propre déodorant

En plus d’être bon pour votre peau, fabriquer son propre déodorant possède aussi des avantages écologiques et économiques. Vous réduisez vos déchets en évitant d’acheter des flacons en plastique jetables chaque mois.

Les ingrédients nécessaires à la fabrication de ces recettes sont souvent peu coûteux et se trouvent facilement dans le commerce ou en ligne. Vous pouvez ainsi réaliser plusieurs flacons pour un coût bien inférieur à celui d’un seul déodorant conventionnel.

Faire soi-même permet de mieux contrôler les ingrédients utilisés et leur provenance. En choisissant des produits bio ou naturels respectueux de l’environnement, vous agissez pour une consommation responsable.

Il est donc temps de passer au naturel ! Avec ces deux recettes simples et efficaces, il n’a jamais été aussi facile de prendre soin de sa peau tout en protégeant notre planète. N’hésitez pas à partager vos propres astuces beauté écolo avec nous !

Comment adapter la recette de déodorant maison en fonction de son type de peau

Bien que les recettes de déodorant maison soient naturelles et respectueuses de la peau, pensez à bien choisir votre type de peau. Effectivement, certain(e)s auront besoin d’une formule plus douce, tandis que d’autres opteront pour une texture plus épaisse.

Si vous avez la peau sensible, privilégiez des ingrédients apaisants tels que l’aloe vera ou le beurre de karité. Évitez également les huiles essentielles qui peuvent irriter la peau.

Pour les personnes ayant une transpiration abondante, ajoutez du bicarbonate de soude dans votre mélange afin d’absorber l’humidité toute la journée. Attention cependant à ne pas en mettre trop, car cela peut provoquer des irritations.

Pour celles et ceux ayant une peau sèche, utilisez plutôt un déodorant solide à appliquer directement sur la peau pour obtenir une hydratation optimale grâce aux huiles végétales qu’il contient.

Il est donc primordial de connaître son type de peau avant d’utiliser tout produit cosmétique, même fait-maison. Grâce aux astuces précédentes, adaptez facilement votre recette selon vos besoins !

Les risques pour la santé des déodorants industriels et la nécessité de passer au naturel

Les déodorants industriels, bien qu’efficaces pour lutter contre la transpiration et les odeurs, peuvent avoir de nombreux effets néfastes sur notre santé.

Ils contiennent souvent des sels d’aluminium, qui sont utilisés pour bloquer les canaux sudoripares. Or, ces sels peuvent être absorbés par la peau et ont été liés à plusieurs problèmes de santé tels que le cancer du sein ou encore des troubles neurologiques.

Certains déodorants industriels contiennent aussi des ingrédients tels que des parfums synthétiques ou des perturbateurs endocriniens qui peuvent impacter notre système hormonal.

Pour éviter ces risques pour la santé, vous devez choisir des déodorants naturels, à base d’ingrédients tels que le bicarbonate de soude, l’huile de coco ou encore l’huile essentielle de lavande. Cependant, il est capital de noter que des ingrédients naturels tels que le cidre ou le citron peuvent être irritants pour certaines personnes ayant une peau sensible. Vous devez faire un test cutané avant toute utilisation !

Les astuces pour conserver son déodorant maison et éviter les mauvaises surprises

Une fois votre déodorant maison préparé, pensez à bien le conserver pour éviter toute mauvaise surprise. Voici quelques astuces pour prolonger la durée de vie de votre produit.

Vous devez stocker votre déodorant dans un endroit frais et sec. L’idéal est une armoire ou une étagère dans la salle de bain.

Veillez à utiliser des contenants propres et secs avant d’y transférer votre mélange. Une contamination pourrait accélérer le processus de détérioration du produit.

Si vous utilisez des ingrédients naturels tels que l’huile essentielle ou l’extrait de pépins de pamplemousse comme conservateur naturel, cela peut prolonger la durée de vie du produit jusqu’à quelques mois.

Si vous remarquez un changement d’odeur ou une texture différente en utilisant votre déodorant fait-maison, jetez-le immédiatement !

N’oubliez pas que les produits faits-maison ont souvent une durée limitée comparée aux produits industriels qui contiennent des conservateurs synthétiques. Pensez aux bienfaits d’un déodorant naturel fait-maison tout en évitant les problèmes liés à sa conservation. Alors, qu’est-ce que tu attends ? Essaie de faire ton propre déodorant dès maintenant !