Maison

Comment installer un coffrant d’aggloméré ?

Le coffrant d’aggloméré est un matériau très utilisé pour l’assemblage de mur. Très souvent confondu avec le parpaing, il est particulièrement connu pour sa résistance et sa robustesse. Si on peut l’utiliser pour bâtir la clôture, la piscine, le garage ou encore la maison, il est quand même indispensable de respecter plusieurs étapes quant à son installation. Nous vous les présentons dans cet article.

Qu’est-ce qu’un coffrant d’aggloméré ?

Le coffrant d’aggloméré est un matériau connu également sous le nom de bloc à brancher, l’agglo coffrant ou encore de bloc coffrage. Il s’obtient à partir d’un béton conçu à l’usine et possède une forme proche à celle du parpaing. En effet, l’agglo coffrant ou le coffrant d’aggloméré se distingue par sa forme en H qui permet d’insérer facilement les armatures. Il dispose ainsi de deux côtés ouverts, ce qui n’est pas le cas avec le parpaing qui ne s’ouvre que sur un seul côté.

A voir aussi : Quelle taille de matelas choisir ?

Grâce à cette forme, il est possible de faire couler à l’intérieur du béton afin de renforcer la construction. Même si le coffrant d’aggloméré est un assemblage de granulats de bétons, il faut toutefois souligner qu’il peut s’obtenir en polystyrène. En ce qui concerne les dimensions de ce matériau, on note généralement 50 cm de longueur et 20 à 25 cm de hauteur. La largeur n’est quant à elle pas statique. Elle varie selon l’épaisseur du mur qui doit l’accueillir. On peut alors retrouver 15, 20 ou encore 25 cm.

Comment faire l’installation d’un coffrant d’aggloméré ?

L’installation d’un coffrant d’aggloméré se fait selon plusieurs étapes à savoir :

A lire en complément : Quel revêtement idéal pour les murs des toilettes ?

La préparation des fondations

Pour installer le bloc à brancher, vous devez tout d’abord réaliser les fondations du mur pour faciliter son ancrage dans le sol. Quelles que soient les dimensions et la fonction du mur, l’étape de la fondation est nécessaire. En effet, pour produire une semelle en béton, il est préférable de choisir au moins 15 cm comme épaisseur et 60 cm comme largeur. Veillez tout de même à la planéité des semelles ainsi qu’à l’armature de départ puisqu’elles déterminent la réussite des premiers blocs. Pour cela, vous pouvez utiliser des attentes verticales de 8 ou 10 cm de diamètre.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Le montage des blocs

La deuxième étape consiste à monter les blocs. Pour le faire, il faut :

Poser la première rangée

La pose de la première rangée est la plus importante et prend généralement assez de temps pour le maçonnage. Alors, pour la réaliser, il faudra disposer les attentes au cordeau avant de tracer le mur au niveau du béton de la semelle avec une ligne bleue. Ensuite, pour obtenir une base de mur de niveau et plan, il faut effectuer une épaisseur de 2 cm de mortier. Pour le faire, vous pouvez vous servir d’un laser et d’une platine pour une meilleure épaisseur du mortier. Par ailleurs, en préparant le béton, ne manquez pas de faire un ajout d’adjuvant hydrofuge pour éviter que l’humidité remonte par les capillaires.

Les autres étapes de la pose de la première rangée consistent respectivement à :

  • Humidifier le support avant de poser les blocs à brancher : c’est après cela qu’il faut poser le mortier et l’araser à l’aide d’une règle de maçon ;
  • Installer les blocs des angles puis tendre le cordeau pour faciliter l’alignement ;
  • Positionner les blocs restants sur le mortier frais ;
  • Vérifier l’aplomb, le niveau et l’alignement pour chaque bloc ;
  • Disposer les aciers horizontaux ayant un diamètre 6 ou 8 : c’est le moment de mettre en place les équerres de ferraillage pour consolider les angles.

Poser les autres rangées

Pour poser les autres rangées, il faut :

  • Poursuivre le montage du mur;
  • Disposer les étais afin de soutenir le mur ;
  • Préparer tous les aciers verticaux.

Couler le béton

À 1m, vous avez la possibilité de couler le béton. Il faudra alors le déposer successivement par couche de 30 cm. Et pour reprendre le bétonnage, l’idéal serait de remplir à mi-hauteur du bloc au maximum. Pour achever l’installation, araser le béton afin de pallier les éventuelles erreurs de niveau.

Quel budget pour réaliser un coffrant d’aggloméré ?

Pour réaliser un coffrant d’aggloméré, il faudra prévoir entre 3 et 4 € pour un bloc selon les dimensions choisies. Il est certes possible de trouver des coûts bas, mais la qualité en dépendra. Par ailleurs, le prix de la pose est compris entre 35 et 75 € pour le m². Mais, le montant à payer pour la main-d’œuvre varie selon le professionnel sollicité.